Maison Parisienne de création d'accessoires : Sac, Foulard à Paris

La Maison

La Maison

MEILLEURAMI Une histoire parisienne

L'ACCESSOIRE IDEAL

A l'origine de MeilleurAmi, il y a une certaine vision de la mode.

La conviction que l'accessoire n'a rien de secondaire, mais pose au contraire un style et un état d'esprit. Il y a aussi un amour de la mode partage par un homme et une femme dont c'est le métier depuis toujours.

Delphine et Fabien inventent d'abord en duo le sac idéal, avant de se pencher sur le foulard. Si l'objet est différent, la démarche est la même: enlever le superflu, sublimer l'essentiel.

 JE T'AIME MOI NON PLUS

Les foulards et Fabien, c'est une histoire d'amour. Dans sa famille on aime les accessoires de cou sans modération, des cravates aux étoles, des cols aux chèches. Il en garde un amour des étoffes, un goût sûr pour la couleur et cette idée qu'un foulard bien choisi, c'est le meilleur des produits cosmétiques. Seul problème: il est irrémédiablement fâché avec la façon de les nouer. Qu'à cela ne tienne: à lui d'inventer le foulard au tomber parfait. Ce sera une écharpe infinie, aux dimensions bien précises, qu'il suffit d'enrouler en 8 autour du cou pour former un nid douillet et aérien. Un accessoire pensé aussi bien pour l'homme que pour la femme.

 

UNE FABRICATION D'EXCEPTION

Dans leur quête de perfection, Delphine et Fabien ont apporté un soin tout particulier à la création des imprimés et à la fabrication des foulards MeilleurAmi. Après avoir dessiné eux-mêmes les motifs des collections, ils font imprimer leurs soies de première qualité en Italie, près du lac de côme, une région à la solide tradition d'impression textile de belle facture. C'est dans un atelier parisien que les étoffes sont enfin façonnées pour acquérir leur fome particulière. Un choix délibéré pour préserver la discrète mais authentique tradition parisienne de confection de luxe.

 

 

 INSPIRATIONS

Les soies MeilleurAmi rendent hommage à une époque révolue où les foulards étaient l'affaire de spécialistes et où ils duraient toute une vie. Une époque où les parfums étaient capiteux, les moquettes épaisses et les bureaux enfumés. Une époque où les femmes se rêvaient en catherine Deneuve et les hommes en Alain Delon.

De cette époque, MeilleurAmi à gardé ...le meilleur.

Le caractère des imprimés, la personnalité des couleurs, le légèreté des soies.